Ma routine avant d’aller courir

Bonjour les coureurs!

Aujourd’hui, je vous présente les petites habitudes que j’ai, avant de mettre le pied dehors.

Tout d’abord, la semaine, je cours toujours en fin de journée, après le travail. J’aimerais bien avoir la discipline de le faire très tôt le matin! Disons que c’est aussi un choix de température: l’hiver, je peux profiter des derniers rayons de soleil qui ont (un peu) réchauffé l’air, tout au long de la journée.

Lire la suite

Runner’s Tag

Bien le bonjour! Aujourd’hui,  je participe à un jeu populaire chez nos copains du Sud: la tague! Il s’agit de répondre à des questions sous le thème de la course et ensuite, je vais donner la tague à d’autres blogueurs et ils pourront, s’ils le désirent,  répondre à ces questions. Je vais indiquer le tout à la fin, mais si vous avez d’autres questions ou que vous avez envie de répondre aussi, il me fait toujours plaisir de vous lire dans les commentaires!

Un, deux, trois, c’est parti!

Lire la suite

Prévenir le syndrome de l’essuie-glace

Petite douleur fatigante sur le côté extérieur du genou? Il s’agit peut-être d’une bandelette ilio-tibiale enflammée, dit le «syndrome de l’essuie-glace» ou IT Band. Autant les débutants que les coureurs expérimentés peuvent souffrir de ce mal.

Vous comprendrez que je suis loin de remplacer un professionnel de la santé, mais puisqu’il s’agit d’un mal ressenti par quelques coureurs de mon entourage, j’ai pensé vous partager les informations colligées au fil du temps afin de vous éviter, à tout prix, cette blessure.

Lire la suite

Courir au Pace du Bonheur

Dimanche dernier, j’ai assisté à la conférence «Le pace du bonheur», donnée par Nathalie Bisson.

Je suis en amour avec le concept Pace du bonheur, que je suis assidûment sur Facebook. La grande mission de Nathalie, c’est de transmettre l’importance de terminer ce que l’on a commencé, sans égard au temps ou à la position. Pour cela, il faut d’abord modifier sa perception de ce qu’est la performance! Elle invite les gens à courir au rythme de leur corps, peu importe s’il faut marcher ou prendre une pause.


Il faut comprendre qu’en tant qu’enseignante en adaptation scolaire au secondaire, ce message me va direct au coeur. Mes jeunes à moi, ils ne terminent pas premier. Reste qu’ils sont de vrais battants et qu’ils inspirent leur entourage à donner le meilleur d’eux-mêmes. Il est merveilleux qu’une mentalité valorise l’effort et la persévérance, au-delà des futilités.


Lire la suite

Garder le cap

Pour plusieurs d’entres nous, le printemps annonce l’arrivée d’un objectif. Pour ma part, il s’agit de la course des pompiers de Laval, que je vais courir avec plusieurs amies (nous allons faire des distances variées, car à chacune son défi!).

Votre entraînement devrait être bien entamé (sinon, c’est le temps de s’y mettre!). Peut-être même que l’excitation du début s’essouffle un peu? Vous savez, c’est bien normal que certains jours, l’appel du sofa se fasse très grand! Je vous ai déjà parlé un peu de la motivation versus la discipline dans cet article:

Lire la suite

Une saison sans blessure

La rumeur veut que la course à pied use les os. Puisque les mouvements sont répétitifs, il y a effectivement beaucoup d’impact. Toutefois, les études démontrent que non seulement il n’y a pas plus d’ostéoarthrite (arthrose) chez les coureurs, mais il y en a MOINS (20% chez les coureurs contre 32% chez les non-coureurs)!

Des gens bien intentionnés me préviennent souvent des « dangers » de courir. Samedi dernier, dans le cadre du Salon de la course à pied, j’ai eu la chance d’assister à deux conférences axées sur le maintien d’une bonne santé, malgré l’entraînement répétitif. Voici ce que j’ai retenu des experts Raphaël Diotte et Dominic Labelle (physiothérapeutes chez Accès Physio), ainsi que du Dr. Simon Cinq-Mars et d’Alexis Henripin (respectivement chiropraticien et kinésiologue à la clinique Fleury Ouest).

Lire la suite

New York Marathon: 2ème partie

Se rendre au départ

Le matin de la course, perdue dans le labyrinthe souterrain de New York, c’est la gentille Michelle qui m’a guidée jusqu’au départ. Il y a quatre vagues (heures) de départ. La première vague est normalement composée d’athlètes qualifiés, de vedettes (en 2015, la belle Alicia Keys était de ce départ!) et des coureurs commandités. Il y a ensuite la deuxième vague, celle de ma nouvelle amie. J’étais dans le départ suivant.

Lire la suite